LIBYAN NEWS AGENCY (lana)

BRAKING NEWS

Dr. Najlaa Al-?anqoush, Ministre des A.E. et la conférence de Berlin "2", suite une et fin

Published On(2021-06-22 19:34:43)

Ministre des Affaires étrangères : Lors de la conférence de Berlin, nous présenterons (2) une initiative nationale libyenne, suite une et fin. 

 Tripoli, 22 juin 2021, -Lana- La ministre a annoncé dans son discours que, depuis son entrée en fonction, elle a pris plus de 100 décisions d'organisation, et plus qu'elles dans l'administration, diversifiées entre l'organisation des ambassades à l'étranger, leurs employés et diplomates , d'une manière qui renforce l'application de la loi à tous et empêche les exceptions, notamment en constatant les abus pour les retraités, ainsi que pour ceux dont la délégation dépasse (16) ans, et de renvoyer ceux dont le délai a expiré à l'étranger, en plus de délivrer des passeports aux citoyens résidant à l'étranger et réglementer la délivrance de passeports politiques.

  La ministre a confirmé que lors de la Conférence de Berlin (2), une initiative nationale libyenne sera présentée à tous les Libyens, avec des objectifs clairs sans parti pris pour aucune partie, sur la base des dispositions de la feuille de route décidée par le Forum de dialogue politique libyen et remise à à l'autorité exécutive la tâche de la mettre en œuvre, qui stipulait dans l'article premier que : l'extension de la souveraineté nationale sur l'ensemble du territoire libyen, la fin de la présence étrangère, la libération de la décision politique nationale de toute coercition interne ou externe, le lancement d'une réconciliation nationale globale, et la plupart Surtout, son objectif suprême est d'organiser des élections législatives et présidentielles le 24 décembre 2021.

  Dans son allocution, la ministre a indiqué qu'au cours des trois derniers mois, des travaux ont été faits pour préparer une initiative nationale libyenne, que nous avons appelée "Libya Stability Initiative", que nous présenterons lors de la Conférence de Berlin 2 le 23 juin, qui vise à - pour la première fois depuis des années - que le peuple libyen prenne le contrôle et conduise par lui-même ce processus. En coopération avec les pays participants qui soutiennent la stabilité de notre pays, et cette initiative proposera la création d'un groupe de travail international présidé par Libye. Ce groupe se réunit périodiquement au niveau des ministres des Affaires étrangères, visant à soutenir et renforcer la vision libyenne de résolution de la crise, y compris la consolidation de la souveraineté nationale, la libéralisation de la décision libyenne et le soutien et le soutien aux autorités libyennes dans la mise en œuvre de sa politique , la sécurité, les plans économiques et financiers pour servir les intérêts de notre peuple.

  Dans son discours, Al-Manqoush a déclaré : « Nous avons remarqué depuis la première conférence de Berlin jusqu'à aujourd'hui qu'il y a un défaut évident et un retard dans la mise en œuvre de ses textes établis, malgré l'unification du pouvoir exécutif et la signature du cessez-le-feu et les signes d'ouverture de la route côtière, mais il y a un ralentissement dans la mise en œuvre du reste des dispositions, et donc la question s'imposait. Nous réfléchissons à une formule pratique que nous proposerons dans cette conférence visant à fixer un calendrier précis pour la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité en particulier et des conclusions de Berlin.

  Elle a ajouté : « Je suis sûre aujourd'hui que le peuple libyen est unanime dans des demandes unifiées à travers lesquelles il peut recouvrer sa souveraineté sur sa terre, libérer ses décisions et mettre fin à toutes les formes d'ingérence étrangère. Ces demandes sont toutes nos aspirations, et nous en tant que l'autorité exécutive ne sera rien d'autre que le reflet fidèle des souhaits de notre peuple. Par conséquent, l'Initiative de stabilité en Libye se concentrera - L'initiative du peuple libyen - à créer des mécanismes exécutifs pour résoudre le problème de sécurité et économique, visant à unifier l'armée libyenne sous un même commandement, l'activation de l'accord de cessez-le-feu et la mise en œuvre de ses conditions, y compris l'établissement d'un calendrier clair pour le retrait de toutes les forces et mercenaires étrangers.

Al-Manqoush a conclu son discours en disant : « Je suis la plus voyagée à un sommet international important, décisif et décisif. Il n'y aura rien dans mon voyage que votre souveraineté sur votre décision, et je ne céderai pas jusqu'à ce que vos demandes et volontés soient accompli pour libérer votre patrie des griffes de l'ingérence et de la présence étrangères sous toutes ses formes et formes. Notre message sera celui que le peuple libyen c'est lui qui décidera, à travers les urnes, qui dirigera son pays et qui légiférer ses lois. 

 Notre objectif sera également le même, qui est la réconciliation entre toutes les composantes de notre peuple libre et fier.

 Notre demande sera la même, qui est l'expulsion de tout homme armé étranger sans préférence ni discrimination, et nous ferons entendre notre voix au monde dans notre droit à nos richesses et pour mettre fin à la corruption des cupides et des corrupteurs sur notre terre et nos moyens de subsistance, et que nos biens sont pour nous tous avec justice entre nous et conformément à ce qu'exige la coexistence décente de toutes les composantes de notre peuple.

-Lana-