LIBYAN NEWS AGENCY (lana)

BRAKING NEWS

Les pays voisins de la Libye sont préoccupés par la forte prolifération de mercenaires.

Published On(2021-05-05 15:58:46)

Les pays voisins de la Libye sont préoccupés par la forte prolifération de mercenaires.


Paris, 5 mai 2021, -Lana- Un rapport français a révélé que les pays voisins de la Libye et la communauté internationale sont de plus en plus préoccupés par la propagation de plus de vingt mille mercenaires en Libye, la plupart syriens et soudanais, et "Wagner "combattants, les Russes, dans ce qui ressemble à une" bombe ".

   Le site français "France Info" a dit, hier, mardi, selon des diplomates, que le nombre de mercenaires étrangers en Libye est estimé à plus de vingt mille, dont 13 mille Syriens et 11 mille Soudanais, et plus d'un millier de Russes, pointant que (le départ de ces mercenaires, en particulier ceux venant de pays africains, comme le Soudan, il peut affecter la sécurité des pays voisins de manière sanglante si le processus n'est pas bien contrôlé).

    Jeudi dernier, le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu la première réunion consacrée au danger de propagation des mercenaires opérant en Libye dans les pays de la région, ce qui s'est reflété dans les incidents au Tchad voisin, et a conduit au meurtre du président Idriss Déby Itno .

  Les efforts de la diplomatie libyenne, dirigée par le gouvernement d'unité nationale dirigé par Abdel Hamid al-Dabaiba, visaient finalement à amener les principaux pays de Libye à retirer leurs mercenaires du pays «dès que possible», comme le ministre des Affaires étrangères Najla Al -Manqoush a dit dans une déclaration précédente.

  Les diplomates ont averti que (sans un bon contrôle et sans un soutien efficace, ce qui s'est passé au Tchad pourrait se répéter dans les pays voisins, ou s'étendre de la région du Sahel à la Corne de l'Afrique, au Soudan, au Soudan du Sud, au Niger, en Éthiopie, en République centrafricaine et au Mozambique. ).

  Enfin, le Conseil de sécurité de l'ONU a ajouté à la formation des Nations Unies une unité de surveillance du cessez-le-feu, composée d'une soixantaine de personnes, formule décrite par l'Agence de presse française comme (insuffisante pour superviser le retrait des mercenaires, organiser la démobilisation et le désarmement des groupes armés).


-Lana-