LIBYAN NEWS AGENCY (lana)

BRAKING NEWS

La Libye, le Soudan et le Niger publient un communiqué commun sur la situaiton au Tchad.

Published On(2021-04-22 16:12:01)

La Libye, le Soudan et le Niger publient un communique commun sur la situation au Tchad, appelant à l'établissement d'un dialogue national entre les différentes parties au Tchad, loin de l'usage de la force ou de la menace de l'utiliser.


Tripoli, 22 avril 2021, -Lana- Les dirigeants de l'État de Libye, de la République du Soudan et de la République du Niger ont publié aujourd'hui, jeudi, une déclaration commune sur la situation en République du Tchad, dans laquelle ils ont affirmé leur suivie avec grand intérêt l'évolution des événements au Tchad.


 Dans une déclaration commune à leur intention sur la situation en République du Tchad, les dirigeants ont salué le rôle important du président Idriss Deby dans la réalisation de la sécurité et de la stabilité dans la région et sa contribution à la lutte contre les groupes terroristes.


Les dirigeants ont appelé les frères du Tchad à donner la priorité à l'intérêt du pays, à poursuivre le dialogue et l'esprit de responsabilité afin de préserver la sécurité et la paix dans la région, "réitérant leur engagement à préserver l'unité du Tchad et de son territoire intégrité.


  Les dirigeants de la Libye, du Soudan et du Niger ont également appelé à l'établissement d'un dialogue national entre les différentes parties en République du Tchad, loin de l'usage de la force ou de la menace de l'utiliser.


Les dirigeants des trois pays ont renouvelé leur volonté d'intensifier les efforts pour soutenir la coopération en matière de sécurité, surveiller les frontières communes, consolider la paix, la stabilité et le bon voisinage et activer l'accord pour renforcer la coopération dans le domaine de la sécurité et du contrôle des frontières communes entre la Libye Le Soudan, le Tchad et le Niger ont signé au Niger en 2018.


  Les dirigeants africains ont également appelé le Conseil africain de paix et de sécurité à tenir une session d'urgence pour prendre des mesures et des mesures susceptibles de réduire les tensions dans la région.


  Les dirigeants ont conclu leur déclaration en soulignant la nécessité de poursuivre une coopération étroite entre les trois pays pour renforcer la lutte contre le terrorisme, la contrebande, le crime organisé et l’immigration illégale.

-Lana-