LIBYAN NEWS AGENCY (lana)

BRAKING NEWS

La fondation Libyenne des Médias suit le cas de détention de « Ziyad al-Warfilli », en exhortant des correspondants des Médias étrangers d’obtenir une autorisation pour exercer de leur travail.

Published On(2021-02-28 13:41:11)

Tripoli,28 Fév.2021 (Lana)- La Fondation Libyenne des Médias, a annoncé qu’elle suit en toute préoccupation l’acte de détention survenu jeudi dernier à Tripoli visant « Ziyad al-Warfilli » le correspondant de la chaine « al-Ghad » -le demain- qui s’est disparu à l’issue de sa présence à la conférence de presse tenue par le chef du gouvernement d’unité nationale « Abdelhamid al-Debaiaba » à l’Hôtel de « Corenthia » à Tripoli.

Dans un communiqué publié sur sa page officielle, la Fondation a dit : “dans le moment où la Fondation rassure - selon les informations dont elle possède - la famille de l’intéressé et ses collègues de la chaîne “al-Ghad » de sa sécurité et de sa libération prochainement, elle demande à tous les médias étrangers opérant en Libye de régler le statut juridique de leurs bureaux et de leurs correspondants dans toute la Libye, et d'obtenir l'autorisation de pratiquer le travail et les approbations nécessaires de la Fondation et de l'Administration générale des médias étrangers.