BRAKING NEWS

L'Autorité Nationale des Droits de l'Homme dénonce l'exclusion des femmes des dialogues politiques pour résoudre la crise libyenne.

Published On(
2020-09-14 10:34:00
)

Tripoli, 14 septembre 2020, -Lana- Le Comité national des droits de l'homme en Libye a exprimé son profond mécontetement et sa condamnation face à l'absence des femmes libyennes dans les réunions et dialogues pour régler la crise libyenne. La Chef du Département des Affaires des Femmes et des Enfants du Comité, "Zahiya Faraj Ali", a dit que pour avoir des discussions fructueuses et ouvertes, il doit y avoir une femme d'organisatons de la Société Civile; des militants des droits humains, et des visages féminins parmi les femmes de la réconciliation nationale pour contribuer à la paix et à la stabilité. "Faraj" a ajouté, selon ce que le comité a dit, que l'approche du dialogue impose la présence des femmes, mais plutôt qu'elles devraient avoir la possibilité d'exprimer leurs revendications et leurs recommandations. -Lana-